Quels collants choisir ?

 

collants écoresponsables

photos Swedisch Stockings

Qui dit automne dit retour des collants ! Et on ne peut pas dire qu’ils soient la pièce la plus durable de notre dressing… Une petite écharde sur une chaise, un coup de pattes de notre félin préféré et c’est le drame ! Leur composition n’est également pas des plus écologiques. Alors lesquels choisir pour minimiser notre impact ?

Selon l’étude réalisée en mai 2018 par l’association Halte à l’obsolescence programmée, les collants ne durent pas plus de 6 utilisations dans plus de 70% des cas, voire seulement 3 utilisations pour 40% des personnes interrogées. Lorsque l’on sait qu’il faut 14’000 km de fil de nylon et 750 litres d’eau ainsi que de nombreux produits chimiques pour fabriquer une seule paire de collants, on finit par se demander si on ne devrait pas abandonner les jupes, shorts et autres robes pendant la saison froide… Heureusement, il existe des collants mieux conçus ! Mieux conçus car composés de matières ayant un impact moindre mais également mieux conçus car de meilleure qualité.

Les caractéristiques d’un bon collant

L’association Halte à l’obsolescence programmée a listé 5 points permettant de vérifier la qualité d’un collant :
– Le nombre de deniers : plus celui-ci est élevé, plus le collant sera opaque et donc durable (préférer les collants 30 deniers et plus).
– L’emballage : préférer les collants vendus repassés, bien à plat plutôt que ceux vendus en boule.
– La forme : le collant doit laisser apparaître les formes du mollet, de la cuisse et des hanches. Une ceinture épaisse et plus foncée est également bon signe.
– Le prix : un collant à quelques francs ne peut généralement pas avoir une durée de vie supérieure à une journée.

Les matières et marques écoresponsables

Le polyester recyclé est comme son nom l’indique un polyester constitué à partir de matières déjà existantes, tels que par exemple les bouteilles en PET et les filets de pêche usagés. Il évite ainsi de créer une nouvelle matière nécessitant beaucoup de ressources et d’énergie et permet de donner une seconde vie à des objets qui auraient fini à la poubelle ou dans les océans.
D’autres matières telles que le coton bio ou le ricin biologique peuvent également être utilisées pour fabriquer des collants.

Swedisch Stockings

Swedisch Stockings est une marque créée par deux amies qui souhaitaient proposer une alternative durable et éthique aux collants programmés pour être jetés après quelques utilisations.
Les usines de production (en Israël, Slovénie et Italie pour les fils, Italie pour le tricot et la teinture) sont toutes certifiées.
En plus des basiques, la marque proposent des collants avec des petites fantaisies.
Disponible notamment chez A force de partir à Genève et sur rrrevolve.ch.

Ellen amber – We Care by Migros

Ellen amber est une marque vendue par Migros. Quelques articles de cette gamme sont labellisés Eco, une norme propre à Migros (plus d’infos) et sont fabriqués en polyester recyclé, coton bio ou ricin bio. Les modèles sont basiques mais de bonne qualité et confortables.

Prolonger la durée de vie de nos collants

Un collant de qualité, reste une pièce relativement fragile qu’il faut manier avec précaution. Quelques règles simples permettent de le garder intact plus longtemps :
1. Eviter les bagues, ongles cassés au moment de les enfiler
2. Laver à la main ou à basse température dans un filet sans adoucissant
3. Sécher à l’air libre, pas de sèche-linge

Si malgré tous vos efforts, vous vous retrouvez quand même avec des collants filés, plutôt que de les jeter, pourquoi ne pas leur trouver une autre utilité?
– Éponge tawashi (voir ici)
– Chiffon attrape-poussière
– Sac à légume
– Contenant pour les restes de savon
– Rembourrage de coussins

 

Vives les jupettes en hiver !