Eviter résignation et culpabilité

shopping en février égale danger

Lorsque je parle d’acheter des vêtements éthiques autour de moi, on me fait régulièrement part de la difficulté à trouver les pièces dont on a envie auprès de marques éthiques. Je ressens souvent du découragement, de la résignation et de la culpabilité. Un sentiment que je partageais il y a quelques années mais (presque) plus aujourd’hui. J’ai donc eu envie de vous partager mon “secret”.

Remarque : Au moment de commencer à écrire cet article il y a 3 semaines, je pensais le consacrer uniquement à nos envies en matière de vêtements. Mais je me rends compte aujourd’hui, en pleine période de confinement, que le principe que je vais vous exposer pour vos vêtements peut vraiment s’appliquer à chaque domaine de notre vie.

 

Nos envies en matière de vêtements

Lorsqu’on ne trouve pas les vêtements que l’on souhaite

La recherche d’un vêtements bien précis qui respecte des critères en matière de durabilité se révèle parfois bien compliquée. En effet, pas facile de trouver la robe à fleurs mi-longue et sans manche dans un choix limité de marques éthiques ou de magasins seconde main. Surtout lorsqu’on a une idée bien précise de ce à quoi elle doit ressembler car on l’a vu sur instagram/une publicité/une copine.

Et bien sûre, c’est celle-là que l’on veut car c’est celle-là qui nous manque dans notre dressing et qui irait tellement bien avec notre veste en jeans et nos baskets en toile mais aussi avec nos sandales et notre jolie pochette pour un mariage.

Ce n’est donc pas un achat compulsif. On s’est assuré de ne pas avoir une pièce semblable dans notre garde-robe, qu’elle s’accordera avec nos autres vêtements et accessoires, qu’elle correspond à notre style et qu’on se sentira assurément bien dedans.

Mais voilà, cette robe si parfaite ne se trouve pas parmi les magasins seconde main et les marques éthiques que l’on a consulté. Fin de la partie ! On savait bien que s’habiller éthique c’était trop compliqué ! Laissons tomber pour cette fois, alors, et allons trouver cette robe dans un magasin traditionnel. Finalement, on a fait de notre mieux, non ?

OUI, vous avez tout à fait le droit de faire ce choix. MAIS il y a peut-être une autre solution…

Comment trouver les vêtements que l’on souhaite

Avant de baisser les bras, essayez de vous poser ces quelques questions :

  • Pourquoi je veux m’acheter une nouvelle robe ?
  • Quels rôles va-t-elle jouer dans mon dressing (avec quoi vais-je la mettre) ?
  • Quels rôles va-t-elle jouer dans ma vie (pour quelles occasions) ?

Ne vous sentez pas gênée si la réponse n’est pas “j’en ai absolument besoin” car, vous vous en doutez, ça sera rarement le cas. La réponse à cette question ressemblera certainement plus à

  • Pour me faire plaisir
  • Pour mettre un peu de nouveauté dans ma garde-robe
  • Parce que je n’aime plus mes vêtements
  • Parce que je manque de vêtements colorés
  • Etc.

Si c’est rarement une question de survie, nous avons toujours une raison de vouloir faire un achat. Peut-être qu’en cherchant, nous nous apercevrons que cette raison n’est pas suffisamment importante et l’envie s’en ira. Mais peut-être aussi que l’envie sera toujours là.

Dans ce cas, je vous propose de redéfinir les caractéristiques de ce que vous cherchez afin de vous donner plus de chances de trouver.

Reprenons l’exemple de la robe à fleurs mi-longue et sans manche. Qu’est-ce qui est important pour vous ?

  • Que ce soit une robe ? ou est-ce qu’une jupe ou une combinaison pourrait remplir le même rôle ?
  • Qu’elle soit mi-longue ? ou est-ce qu’un autre longueur pourrait convenir ?
  • Qu’elle soit à fleurs ? ou est-ce qu’un autre motif pourrait vous plaire ?
  • Qu’elle soit sans manche ? ou est-ce que c’est sans importance ?
  • Etc.

Lorsque vous aurez répondu à toutes ses questions, vous vous apercevrez que votre choix est bien plus important qu’au début. Et certainement que cette fois vous trouverez votre bonheur en seconde-main ou auprès d’une marque écoresponsable.

 

Nos envies en général

Lorsqu’on n’arrive pas à satisfaire nos envies

Dans la situation de confinement que nous vivons aujourd’hui, il vous arrive certainement plusieurs fois par jour d’avoir envie de faire quelque chose que vous ne pouvez pas faire : aller voir une amie, serrer dans vos bras vos parents, aller au restaurant, aller vous faire masser, partir en vacances à l’étranger… Ces envies qui ne peuvent pas être assouvies sont bien présentes actuellement mais nous en vivions déjà auparavant pour d’autres raisons; manque de temps, manque d’argent…

Comment satisfaire nos envies

Dès lors, pourquoi ne pas adopter la même méthode que celle décrite plus haut ?

Pourquoi avez-vous envie d’un massage ?

  • Pour prendre un moment pour vous ?
  • Pour vous détendre ?
  • Pour soulager des tensions ?

Et alors, quelles solutions avez-vous à portée de main pour remplir ce même objectif ?

  • Prendre un bain ?
  • Demander à votre conjoint de vous masser ?
  • Regarder des tutos d’auto-massage sur internet ?

Vous l’aurez compris, parfois, il suffit de prendre un peu de recul, se poser les bonnes questions et redéfinir nos envies pour sortir de nos frustrations. Qu’en pensez-vous ? Je me réjouis d’avoir votre opinion en commentaire.